Agence conseil en communication éthique et responsable
Bio, écologie, développement durable, RSE : comment éviter l’amalgame ?

Le 24 mars dernier, j’ai été convié à animer une soirée-débat du hub Vivre et Entreprendre en Pays Viennois (VEPV) sur le thème  « Développement durable, RSE, écologie, bio : modes ou véritables marchés ? »

Ces rencontres mensuelles, organisées par l’Agence Economique du Pays Viennois, ont pour but d’échanger sur des sujets transversaux, afin d’apporter un éclairage global à des entrepreneurs du bassin économique viennois.

A cette soirée, étaient présents, Amélie Gallioz, gérante de PC Company, Claire Chabrol gérante de Concept Distri, Géraldine Ernst gérante de Marketing & Com, Guillaume Cungi autoentrepreneur, Philippe Couzon Community Manager, Thierry Royer gérant de Promiscible, Etienne Pierrel et Alain Hugon de la CAPV.

L’échange fut animé tant le sujet ne laisse personne insensible. Ce qui est intéressant à noter, c’est que chaque participant s’était fait sa propre définition des différents  termes et sa propre représentation des champs qu’ils couvraient.

Globalement, on peut extraire trois grandes « familles » de cet échantillon partiellement représentatif :

  • Les novices : sans a-priori, ils sont assez demandeurs d’informations pour mieux percevoir et comprendre les enjeux liés au développement durable. Ils souhaitent également comprendre comment intégrer ces notions dans une activité commerciale sans en « faire trop ».
  • Les sceptiques : bien qu’intéressés globalement par le sujet, ils se posent la question de savoir ce que cela peut leur apporter voire leur rapporter au qotidien dans leur activité.
  • Les désabusés : particulièrement sensibles aux questions liées à l’environnement, ils restent persuadés qu’il faut un changement en profondeur de nos modes de consommation et de production pour obtenir un impact significatif.

Au delà de ces « grandes familles » cet échange m’a permis de conforter ma perception sur la tendance de fond qui émerge actuellement. les questions de développement durable posent débat. On échange, on confronte nos idées, nos points de vue, nos visions de l’avenir….

N’est-ce pas là l’essentiel et le début d’un vrai changement ? N’est-ce pas comme cela qu’on pourra faire évoluer les mentalités et espérer une vraie prise de conscience sur cette question qui nous engagent ainsi que les générations futures ?

Qu’en pensez-vous ?



Ajouter un commentaire



Recevoir nos messages

CumGaïa
Adresse 9 rue des Carmes
38200 VIENNE
ContactDemande de contact
Téléphone+33 (0) 952 663 822
Social Links

© 2009-2017 Cum Gaia – Communication éthique et responsable

Mentions légalesContact