Agence conseil en communication éthique et responsable
Développement durable et humour.

Depuis toujours, l’humour est un ressort important utilisé en publicité par les annonceurs. Naturellement, ce procédé est également utilisé dans les stratégies de communication liées au développement durable, qu’il s’agisse de campagnes commerciales ou institutionnelles.

Mais quels sont les effets induits par le maniement de l’humour sur les thématiques de développement durable ? Est-ce que cela facilite la prise de conscience ? L’acte d’achat ?

Pour essayer de répondre à ces questions, l’ADEME a lancé une étude, en partenariat avec Adwiser, afin d’éclairer le débat sur l’efficacité, l’acceptabilité et aussi des limites du recours à l’humour dans les stratégies de communication sur le développement durable.

4 formes d’humour, des impacts différents

L’agence Kantar media qui a réalisé l’étude, distingue quatre formes d’humour utilisés dans la publicité, chacune faisant appel à des ressorts et ayant des impacts différents : sympathique, satirique, caustique, absurde.

Il est intéressant de voir que selon la nature de l’annonceur, société commerciale, association, grande cause, l’utilisation de tel ou tel ressort peut avoir un effet diamétralement opposé sur le récepteur.

Par ailleurs, deux théories s’affrontent quant au rôle de dramatisation ou de dédramatisation de l’humour dans cette utilisation spécifique. Un consensus apparait cependant sur la fonction pédagogique et l’efficacité de l’humour en communication

En conclusion, l’étude met en lumière plusieurs éléments :

Une communication pertinente utilisant l’humour comme ressort principal doit être : simple, pragmatique, non-agressive et valorisante pour le récepteur

– Pour être efficace, elle doit jouer un rôle de dédramatisation, donner des preuves et ébaucher des pistes de solution.

Enfin, les auteurs de l’étude avance cette conclusion que je trouve assez intéressante et ouvre de larges perspectives en termes de publicité humoristique :

« Globalement, on peut parler de sujets sérieux avec légèreté et l’humour constitue un bon ressort pour véhiculer ce type de message. A priori, les experts et des consommateurs s’accordent sur le fait que toute forme d’humour peut-être acceptable, mais sous certaines conditions »

Cette étude est riche d’enseignements sur la relation acceptation/rejet par les récepteurs des messages transmis grâce à l’humour. Je ne saurais trop vous conseiller je jeter un coup d’œil sur la synthèse de l’étude communication DD et humour publiée par l’ADEME (pdf).

Les éléments de la veille :



Ajouter un commentaire



Recevoir nos messages

CumGaïa
Adresse 9 rue des Carmes
38200 VIENNE
ContactDemande de contact
Téléphone+33 (0) 952 663 822
Social Links

© 2009-2017 Cum Gaia – Communication éthique et responsable

Mentions légalesContact